créations textiles, Le monde des enfants, Mes aquarelles / illustrations

Licorne et féerie

Voilà l’illustration de la licorne dessinée il y a quelques mois et imprimée sur un twill de coton. La couleur est magnifique. Les couleurs pastelles sont fidèles à l’impression.

illustration , après numérisation et vectorisation
Les coussins licorne
( rembourrage antiacariens )

Je trouve que l’aquarelle se prête bien à l’impression. J’aime retrouver le jeu de dispersion de la couleur sur le textile. Cela rappelle un peu la peinture sur toile en coton. Je vais surement développer d’autres créations textiles avec la même technique.

Et comme le motif à vraiment plu, j’ai décliné cette illustration aussi sur carte postale à retrouver sur ma boutique Etsy



carte « bohème style »



Publicités
créations textiles, déco maison, Le monde des enfants

Une envie de licorne

A la suite du tissu imprimé baleine que j’avais créer, j’ai décidé de concevoir  le dessin d’une licorne. Je ne me doutais pas de l’engouement des gens pour ce motif. Il existe des fans un peu partout dans le  monde  qui mangent, s’habillent et respirent à la mode  licorne et arcs-en-ciel. Ça me rappelle la mode des années 80: couleurs flashies et petit poneys.

Et finalement aujourd’hui je pense que beaucoup de personnes aspirent à s’évader, à vivre un idéal imaginé. Cette créature représente d’ailleurs la pureté, l’innocence, la paix intérieure et la justice.  Quoi donc de mieux qu’un animal fabuleux pour vivre une vie de légende. S’inventer une vie rêvée, une possible douceur de vie.

Ma licorne je l’ai pensé bohème, libre et sauvage.  J’ai préféré aussi les couleurs pastelles et douces. Voici donc le résultat de mon tissu imprimé. Il est toujours aussi doux. L’encre est écologique je le rappelle. J’ai réalisé une série de coussin qui prennent la forme de la créature. 

Voici un coussin qui épouse la forme d'un buste de licorne. L’œil fermé,  les couleurs pastelles évoquent la douceur.

Le plus difficile est la phase de rembourrage car je dois commencer par la corne, qui doit être remplie  lentement petit à petit. Ensuite le reste du corps est remplie de manière à ce qu’elle garde de la souplesse tout en étant bien gonflé. Il ne faudrait pas que le coussin soit trop ferme. Trois coloris sont disponibles pour le moment: vert d’eau (une couleur dont je raffole), violet et rose corail (il y a une touche d’orange dans ce rose)

Détails de la licorne
On distingue la qualité de l’aquarelle imprimée sur le tissu.

Puis je me suis essayée à la confection d’un coussin qui fait  aussi range -pyjama.

Il s’agit d’un coussin rectangulaire qui dispose d’une poche au dos pour ranger le linge de nuit.  Il est donc décoratif tout en étant pratique!

Le dos du coussin range-pyjama avec sa poche

Ils sont disponibles dès à présent sur ma boutique ETSY. La livraison pour la France métropolitaine est gratuite. Donnez-moi votre avis sur ses réalisations.

A bientôt,

coups de coeur, créations textiles, diy, Mes aquarelles / illustrations

J’ai testé l’impression sur tissu avec mon imprimante

Saviez-vous que à défaut de pouvoir faire imprimer ses images chez un professionnel on peut tenter de les imprimer directement avec son imprimante?imprimante (2).jpeg

Bien sûr j’ai déjà expérimenté  la peinture textile et les papiers transfert, mais je n’apprécie pas toujours l’effet plastique, « enduit » et quelque peu rigide sous les doigts.

J’ai donc décidé de faire le test sur un tissu de couleur écru. ( Il aurait été préférable que je le fasse sur un tissu blanc).Avec ce test je souhaite voir comment sortent les couleurs, les détails, la texture.

pandarouxcarré02
illustration originale avec laquelle je veux faire le test

Les étapes:

  1. En amont j’ai préparé mon tissu en le plongeant dans un bain d’eau et de vinaigre. Sur le site au303homedeco, j’ai lu que la créatrice avait utilisé un bain d’assouplissant. Dans une étude j’ai appris que ce dernier lubrifierait les fibres. Cela permettrait aux fibres d’accueillir l’encre plutôt à surface des fibres et non de manière profonde. Ainsi la couleur serait un peu plus intense.colle-tissu.jpg
  2. Après séchage et repassage, j’ai encollé un papier Canson de colle repositionnable que l’on trouve en bombe. Puis j’ai collé dessus mon de tissu. J’ai fixé à l’arrière le surplus de tissu avec du scotch. Le papier est ainsi prêt pour l’impression. Je conseille pour ma part de paramétrer l’imprimante sur une quantité maximum d’encre.
  3. Après impression il faut laisser un peu sécher puis repasser avec le fer à repasser sans vapeur pour fixer la couleur.
  4. Laver le tissu maximum à 30°c. Et terminer par un bain de vinaigre qui fixe la couleur.

Mes observations:

  • Le tissu reste souple; il n’y a aucune sensation d’enduit.
  • Entre le moment où le tissu a été imprimé et l’étape de couture, le dessin à légèrement perdu en l’éclat. C’est principalement ce point qui me déçoit un peu car je n’ai pas réussi à rester fidèle aux couleurs de mon illustration originale.
  • Je pense cependant que ça reste intéressant pour des impression en noir et blanc ou monochrome.
  • Cela reste très économique par rapport à l’impression professionnelle.
  • Cependant je ne garderai cette solution que pour les projets d’accessoires et autres choses qui ne se portent pas à même la peau

Au final , j’ai cousu à partir de mon tissu imprimé un marque-page, tout mimi.

P1120177
Le marque-page cousu avec le tissu imprimé. On constate que la couleur est plus fade, plus pastel que l’original en bas.

detail marque-page
Le détail. On voit que le dessin est bien imprimé dans les fibres

 

pandarouxcarré02

 

Et vous, avez vous déjà testé cette technique? Et avez-vous des astuces pour garder la luminosité et le contraste des couleurs? Venez donc partager vos créations textiles imprimées

 

montage marque page

Aquarelles, Dans mon atelier...

une aquarelle de dentelles et tentacules

meduse travaillée

Je reviens avec une nouvelle aquarelle. Je voulais apprendre à travailler la peinture en négatif. Mais pour cela je voulais absolument choisir un sujet marin. Je dois avouer que je me suis inspirée d’une très jolie aquarelle de Hailey E Herrera.

jellyfischJellyfish une peinture de Hailey E Herrera

J’ai changé un peu la composition et le cadrage, modifié la direction de la lumière et souhaité une eau plus transparente. Au final je suis quand même satisfaite.

La vie en vrai, Mes aquarelles / illustrations

l’amour au bout du pinceau

Petite satisfaction. On est le 14 février ,jour de la saint Valentin.

Marché d'Illkirch

Pour aider à financer un voyage de nos chers bambins du collège, les gentils parents que nous sommes avons organisé un stand de vente au marché du samedi matin de notre ville. Diverses choses étaient à vendre, des gourmandises, des bijoux, des cœurs tricotés et …mes petites cartes  avec mes petits visuels aquarelles.

J’ai fabriqué pour cette occasion un petit présentoir en carton qui je le pense me servira encore. J’ai passé beaucoup de temps à travailler mes illustrations au logiciel de retouche afin d’avoir des couleurs le plus fidèles à la réalité. Puis je les ai imprimées artisanalement, avec ma petite imprimante maison.

Quelle joie de les voir partir.

Dans mon atelier...

Retour à l’aquarelle

De la couture à la peinture.

Depuis plusieurs mois je me suis remise sérieusement à l’aquarelle.  Et bizarrement c’est la couture qui m’a fait retourner à ce médium. En effet, je peins des motifs sur mes tissus. Mais le résultats ne me convient pas totalement. Je n’aime pas l’aspect rigide du coton peint, le fait que cela épaississe le tissu et lui ôte un peu de sa souplesse. En conséquence j’obtiens avec la peinture textile comme une pellicule  sur mes textiles.

J’ai donc décidé de peindre mes peintures d’abord sur papier pour les faire imprimer ensuite sur les textiles.

Escapade dans la nature.

Dès mes premiers essais j’ai été convaincue du résultat. Mieux que cela, j’ai retrouvé le plaisir de peindre à la peinture aquarelle.

Du coup j’ai profité des vacances pour emmener mon aquarelle et mon carnet de voyage. J’ai été gâtée par des paysages grandioses de la Creuse et la fameuse « vallée des peintres ».

Lire la suite « Retour à l’aquarelle »